ACTION DE L’AIL SUR LES FIBROMES

ail et fibrome
ail et fibromeg

Les fibromes utérins sont un type de tumeur inoffensif ; qui se développe généralement chez les femmes de plus de 20 ans.

Ils sont également connus sous le nom de léiomyomes et sont de petits tissus fibreux arrondis en forme de grumeaux; dont la taille peut varier de la taille microscopique à la grande taille .

LIRE AUSSI : Que faut-il manger pour les myomes, que faut-il éviter?

Solution naturelle pour guérir des fibromes utérins

Guérir de fibromes utérins par un remède naturel entièrement composé de plantes est possible. Le traitement naturel que nous vous proposons pour guérir définitivement des fibromes utérins ; est constitué de tisanes faites à base de plantes. Ce remède a prouvé son efficacité avec des dizaines de cas résolus. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie. Il s’agit de l’un des meilleurs remèdes naturels pour guérir des fibromes. L’un des avantages que nous vous offrons est que les résultats de notre traitement sont durables. Faites-nous confiance.

Remède-naturel-pour-les-trompes-de-Fallope-obstruée
Remède-naturel-pour-les-trompes-de-Fallope-obstruée

Telephone/whatsapp: 00229 51 545 377

L’AIL ET LES FIBROMES

solutions a bases d'ail pour traiter les polypes endométriaux

L’ail est un antioxydant naturel et a des propriétés anti-inflammatoires qui découragent la croissance des tumeurs et des fibromes utérins.

Ainsi, mangez trois à cinq gousses d’ail par jour. Si le goût et l’odeur de l’ail sont trop forts pour vous, suivez-les avec un verre de lait. Le lait aidera aussi à réduire l’incidence des fibromes.

Une soupe à l’ail est facile à faire et vous apportera la quantité d’ail nécessaire.

Quels sont les types de fibromes?

Il existe plusieurs types de fibromes utérins, selon l’endroit où ils se forment dans l’utérus:

  • Sous-muqueux: Il est situé dans la couche musculaire, qui est la couche protectrice de la paroi interne de l’utérus.
  • Sous-séreux: Il se forme sous la séreuse, qui est la muqueuse de l’extérieur de l’utérus.
  • Pédoncule: Il s’agit d’une sorte de fibromes sous-séreux, mais ils se développent et quittent l’utérus jusqu’à ce qu’ils soient reliés par une tige appelée pédoncule .
  • Intramural: Ces tumeurs sont situées sur la paroi musculaire interne de l’utérus. Parfois, ils grandissent tellement qu’ils déforment les parois externes et internes de cet organe.

Les bienfaits de l’ail sur la santé

Pourquoi manger 4 gousses d'ail par jour ? - Améliore ta Santé

Riche en vitamines (A, B, C, E), en antioxydants, en composés soufrés, en calcium, en potassium, en zinc, en sélénium, en allicine (un antibiotique naturel super puissant), l’ail est une plante qui figure en tête de liste de la famille des super-aliments et des alicaments, ces aliments-médicaments ! Oui mais… quels sont exactement ses bienfaits sur notre santé ? CuisineAZ nous en dit plus !

L’ail, allié de notre système cardio-vasculaire

Si l’ail n’est pas excellent pour notre haleine et notre sex appeal, pour notre cœur, il n’y a pas mieux ! En effet, des études ont établi que les personnes qui consommaient 2 à 5 g d’ail tous les jours avaient moins de cholestérol et de triglycérides sanguins que les autres. De fait, la consommation d’ail permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires.

De plus, l’ail augmente la fluidité du sang : idéal pour prévenir la formation de caillots sanguins dans les artères.

L’ail, un anti-cancer reconnu

Autre bon point santé : l’ail contient de nombreux composés soufrés qui, selon certaines études, lui conféreraient des propriétés anti-cancer en empêchant la multiplication des cellules cancéreuses dans l’organisme. La consommation régulière d’ail permettrait ainsi de prévenir l’apparition des cancers de la gorge, du côlon, du sein, de la prostate, des ovaires, ou de l’estomac.

Sans oublier que l’ail booste le système immunitaire : en cas de maladie, notre corps va donc combattre plus efficacement les cellules cancéreuses.

L’ail pour combattre certains virus et infections

L’ail possède des propriétés antimicrobiennes, antiseptiques, anti-inflammatoires, anti-bactériennes, antibiotiques, antifongiques et antivirales. Ce qui fait de lui un aliment capable de chasser et d’éliminer un grand nombre de bactéries pathogènes quand elles parviennent à s’introduire dans notre organisme.

L’ail est donc un allié de taille pour lutter contre de très nombreuses maladies infectieuses comme : le rhume, l’angine de poitrine, le mal de gorge… mais également l’acné ou les verrues (grâce à ses vertus purifiantes), le psoriasis (grâce à des composés sulfuriques qui calment les inflammations de la peau), ou encore des intoxications alimentaires (notamment la salmonellose).

L’ail pour favoriser la digestion

En cas de troubles digestifs chroniques ou de problèmes de digestion, il ne faut pas hésiter à mettre plus souvent de l’ail au menu. En effet, l’ail contient des acides phénoliques réputés pour nettoyer et épurer le système digestif de l’intérieur.

Mais ce n’est pas tout : l’ail est également riche en inuline, un prébiotique qui nous aide à lutter contre l’inconfort digestif et restaure notre flore intestinale.

L’ail, bon pour la ligne

On l’ignore souvent, mais l’ail, en plus d’être très peu calorique (149 calories/100 g), est un légume qui :

  • booste le métabolisme et nous fait brûler plus de calories
  • favorise l’élimination via les urines
  • envoie des signaux de satiété au cerveau quand on le consomme : idéal pour éviter de trop manger au cours d’un repas !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =