Remèdes maison contre l’alcoolimse

3 remèdes qui vous aident à combattre l’alcoolisme

Ce qui se passe dans notre corps quand on arrête de boire de l ...

La lutte contre l’alcool est assez complexe et nécessite un soutien psychologique et familial continu. Heureusement, il existe des remèdes naturels qui soutiennent le traitement. 

L’alcoolisme ou la dépendance à l’alcool est une maladie qui peut provoquer des altérations de la neurochimie et du cerveau. Pour cette raison, les patients alcooliques ne contrôlent pas leur comportement et se sentent incapables d’arrêter de boire. Existe-t-il des remèdes pour lutter contre l’alcoolisme?

En ce sens, faire face à cette condition représente un défi pour les thérapeutes, les patients et la famille, car, comme toute dépendance, il est difficile de s’abstenir. Cependant, une combinaison d’habitudes saines, de conseils et de thérapies peut vous aider à le surmonter. En outre, vous pouvez envisager certains remèdes qui peuvent être bénéfiques.

REMÈDE NATUREL PAR LES PLANTES POUR ARRÊTER DE BOIRE

LIRE AUSSI : REMÈDE NATUREL CONTRE L’ALCOOLISME

TEL / whatsapp : +22999545377

Notre remède naturel pour arrêter de boire est sous forme de tisane. Cette thérapie naturelle est la solution parfaite pour arrêter de boire . Il est composé de plantes qui éliminent les toxines nocives de l’organisme tout en réduisant le besoin de boire. Ces plantes empêchent la production de dopamine, qui est le neurotransmetteur apportant la sensation de bien-être et de plaisir stimulé par la nicotine.

Notre remède naturel pour arrêter de boire aide à surmonter les symptômes de sevrage tels que nausées, irritation, faim, et manque de concentration. Notre remède naturel est le secret pour arrêter définitivement de boire . Dès que vous ressentez une forte envie de boire , prenez un verre de cette tisane, cela calmera votre envie de boire.

LIRE AUSSI : Jus de céleri pour lutter contre l’alcoolisme

Remèdes contre l’alcoolisme

L’alcoolisme est une maladie chronique. Ceux qui en souffrent consomment des boissons alcoolisées en excès malgré les effets négatifs sur la santé, le travail, la famille et la vie sociale, ainsi que d’autres aspects juridiques. Le modèle de consommation comprend le syndrome de sevrage lorsqu’on essaie d’éviter les boissons.

La dépendance à l’alcool a un impact négatif sur la santé physique et mentale, car elle provoque une intoxication dans le corps et produit des altérations du système nerveux. Pour cette raison, les patients alcooliques développent des maladies graves et des problèmes tels que l’anxiété et la dépression.

Heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs ressources pour soutenir le traitement de ceux qui cherchent à surmonter la dépendance . Parmi ceux-ci, nous trouvons quelques remèdes d’origine naturelle qui, selon la sagesse populaire, en plus de réduire le désir de boire, minimisent certains effets de l’alcool sur le corps. Précise!

1. Jus de feuilles de courgette

La courgette : récolte, conservation et utilisation des courgettes

En raison de sa teneur en antioxydants, en vitamines et en minéraux, le jus de courgette pourrait être considéré comme une boisson saine pour aider à lutter contre l’alcoolisme. Comme il aide à satisfaire l’appétit et – en quelque sorte – à calmer l’anxiété, il contribuerait également à la maîtrise du syndrome de sevrage .

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de jus de feuilles de courgette (30 ml)
  • 1/2 verre de babeurre (100 ml)

préparation

  • Tout d’abord, écrasez les feuilles de courgettes et extrayez deux cuillères à soupe de jus.
  • Ensuite, mélangez-les avec un demi-verre de babeurre.
  • Consommez le remède à jeun tous les jours.

2. Jus de céleri pour lutter contre l’alcoolisme

Jus de céleri : la nouvelle tendance Instagram - L'actu GDD

Selon la sagesse populaire, le jus de céleri a des applications thérapeutiques et aide à lutter contre la dépendance à l’alcool. Grâce à sa haute teneur en antioxydants , il minimise certains des effets néfastes de l’alcool sur les cellules. De plus, il apporte des vitamines au corps et réduit l’anxiété.

Ingrédients

  • 3 branches de céleri
  • 1/2 verre d’eau (100 m)

préparation

  • Tout d’abord, lavez bien les bâtonnets de céleri et hachez-les.
  • Ensuite, passez-les dans le mélangeur avec un demi-verre d’eau.
  • Ingérer le jus à jeun.

3. Graines de melon et feuilles de goyave

graines de melon grillées | Eve Mag

Les graines de melon ont été étudiées pour leurs propriétés antioxydantes. En raison de la composition phénolique des extraits, ils ont été reconnus comme des alliés pour d’importantes fonctions biologiques de l’organisme . En fait, il y a ceux qui considèrent qu’ils pourraient être utiles pour éliminer les radicaux libres et les toxines de l’organisme.

A cette occasion, nous les associons à des feuilles de goyave afin d’obtenir un complément pour lutter contre l’alcoolisme. La prise de cette combinaison soutient les fonctions hépatiques et, à son tour, favorise le métabolisme de l’alcool et des déchets.

Ingrédients

  • 2 tasses d’eau (500 ml)
  • 1 cuillère à soupe de graines de melon (15 g)
  • 1 cuillère à soupe de feuilles de goyave, hachées (20 g)

préparation

  • Tout d’abord, mélangez les graines de melon et les feuilles de goyave dans deux tasses d’eau bouillante.
  • Couvrez la boisson et laissez infuser pendant environ 10 minutes.
  • Passé ce délai, filtrez-le avec une passoire et consommez-le.
  • Distribuez le liquide à raison de 2 doses par jour, la première à jeun et l’autre l’après-midi.
  • Faites le remède pendant 2 semaines, reposez-vous et reprenez-le.

Prendre en compte!

Les remèdes mentionnés ci-dessus sont un complément naturel pour lutter contre l’alcoolisme. Cependant, ils n’ont pas d’effets miraculeux. Le but est d’aider à atténuer certains effets de l’alcool sur le corps, tout en minimisant l’anxiété .

Cependant, les preuves sur les effets contre l’alcoolisme sont limitées et basées principalement sur des données anecdotiques. Il n’y a donc aucune garantie qu’ils fonctionneront dans tous les cas. Ils ne sont pas non plus exemptés de provoquer des réactions indésirables ou des interactions.

Par conséquent, avant de les consommer, il est préférable de consulter le médecin, surtout si vous prenez d’autres médicaments. Il existe de nombreuses thérapies qui aident contre cette dépendance, cependant, le succès dépend en grande partie de l’engagement et de la volonté de la personne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 27 =