Thé au miel : l’idéal contre l’alcoolisme

L’alcoolisme, également appelé alcoolisme chronique, est une intoxication chronique, un état pathologique qui résulte d’une consommation excessive d’alcool. L’alcoolisme se caractérise par un désir fort et souvent incontrôlable de consommer de l’alcool. Miel et alcoolisme : lisez l’article

Une cause biologique à l'alcoolisme | Le Devoir

Les personnes alcooliques privilégient souvent l’alcool par rapport à d’autres obligations, y compris le travail et la famille, et peuvent développer une tolérance physique au fil du temps. Si cette consommation s’arrête, des symptômes de sevrage alcoolique se déclenchent.

REMÈDE NATUREL PAR LES PLANTES POUR ARRÊTER DE BOIRE

LIRE AUSSI : REMÈDE NATUREL CONTRE L’ALCOOLISME

TEL / whatsapp : +22999545377

Notre remède naturel pour arrêter de boire est sous forme de tisane. Cette thérapie naturelle est la solution parfaite pour arrêter de boire . Il est composé de plantes qui éliminent les toxines nocives de l’organisme tout en réduisant le besoin de boire. Ces plantes empêchent la production de dopamine, qui est le neurotransmetteur apportant la sensation de bien-être et de plaisir stimulé par la nicotine.

alcoolisme TRAITEMENT NATUREL

Notre remède naturel pour arrêter de boire aide à surmonter les symptômes de sevrage tels que nausées, irritation, faim, et manque de concentration. Notre remède naturel est le secret pour arrêter définitivement de boire . Dès que vous ressentez une forte envie de boire , prenez un verre de cette tisane, cela calmera votre envie de boire.

LIRE AUSSI : Jus de céleri pour lutter contre l’alcoolisme

Miel et alcoolisme : Thérapie au miel

La méthode est basée sur la reconstitution de la carence en potassium et en glucose dans le corps. A un cours d’admission court – 2 jours.

Les 10 vertus du miel à connaitre !

Le premier jour, vous devez consommer 6 cuillères à soupe de miel à la fois. Au total, il y a 3 réceptions de ce type par jour, l’intervalle entre elles est de 20 minutes. 

Le deuxième jour, il y a 3 doses de miel. La première et la deuxième réception – 6 cuillères chacune, la troisième – 4 cuillères.

Miel et alcoolisme : Complications gastro-intestinales de la consommation d’alcool.

Effets de l’alcool sur le foie

La toxicité de l’alcool sur le foie est due à l’utilisation préférentielle de l’alcool par les cellules hépatiques comme “carburant préféré”. Même une petite quantité d’alcool perturbe la gluconéogenèse et conduit au métabolisme de certaines quantités de glucides dans les graisses. Les lésions hépatiques commencent par la transformation stéatosique du foie (qui se produit en présence d’alcoolémie constante de 80 mg / dl), suivie d’une hépatite alcoolique et d’une fibrose périvenulaire et dans la dernière phase par une cirrhose hépatique .

La consommation chronique d’alcool exacerbe l’hépatite infectieuse et nuit au succès du traitement. La combinaison de l’alcoolisme et de l’hépatite C entraîne une augmentation de la toxicité hépatique à des niveaux plus élevés que prévu en raison du simple effet additif des deux.

Effets de l’alcool sur l’estomac

L’alcool favorise la colonisation de l’estomac par le bacille Helicobacter Pilory . Il produit de l’ammoniaque et favorise ainsi la colonisation bactérienne conduisant à des gastrites et des ulcères – notamment associés à la consommation de vin et de bière. Par conséquent, bien que l’alcool provoque une gastrite hémorragique, il n’est pas directement responsable de l’apparition de l’ulcère. 

L’alcool peut agir simultanément avec Helicobacter Pilory pour retarder la guérison et aggraver un ulcère déjà présent. L’alcool est responsable d’une incidence accrue de reflux œsophagienet perturbation du péristaltisme normal secondaire à une neuropathie autonome. Des taux d’alcoolémie élevés conduisent à une vidange gastrique retardée du bol solide et à une accélération de l’évacuation de la partie liquide du bol alimentaire.

Effets de l’alcool sur l’intestin grêle

L’intestin grêle est exposé à des concentrations élevées d’alcool pendant la consommation d’alcool. Cela conduit à des changements dans la structure cellulaire, le métabolisme et la circulation de l’intestin grêle. L’alcool prédispose à l’érosion hémorragique des villosités intestinales et à la duodénite. Ceux-ci, en combinaison avec une motilité accélérée, entraînent une carence dans l’absorption de nutriments importants qui peuvent conduire à une variété de conditions médicales.

Effets de l’alcool sur le côlon

L’hypertension portale due à un dysfonctionnement hépatique peut entraîner des hémorroïdes . L’alcool entraîne également une diminution de l’activité non propulsive colique et une augmentation de la motilité propulsive, ce qui peut exacerber la maladie hémorroïdaire.

Effets de l’alcool sur le pancréas

L’alcool peut entraîner une diminution des enzymes pancréatiques en raison de la fragilité des structures de stockage cellulaire. Ce phénomène se traduit par une inflammation de la paroi canalaire qui bloque le canal pancréatique et conduit ainsi à la stimulation de la production d’enzymes. La combinaison de ces processus conduit à une pancréatite chronique et aiguë. 

Grâce à des épisodes récurrents de pancréatite se manifestant par une insuffisance exocrine et endocrinienne, le diabète , une absorption déficiente et une carence en vitamines liposolubles (A, D, D2, E, K, F) peuvent être atteints .

Les bienfaits du miel

Les vertus du miel... et ses dangers! - Sélection.ca

Le fait que le miel d’abeille soit un aliment sain n’est pas nouveau. Beaucoup d’entre nous le consomment avec du citron quand nous avons mal à la gorge, nous l’utilisons comme édulcorant plus sain que le sucre raffiné ou nous le consommons au petit-déjeuner, pour l’énergie qu’il nous fournit pour bien démarrer la journée. Nous passons en revue, ponctuellement, tous les bienfaits du miel d’abeille:

Les bienfaits médicaux du miel: 

  • Le miel a des propriétés antibactériennes et combat les infections – certaines études ont montré l’efficacité du miel dans la lutte contre plusieurs types de bactéries; notamment E. coli ou la salmonelle. En raison de cette action, le miel aide à guérir divers types d’infections, y compris celles de la peau. 
  • Aide à guérir les plaies et les ulcères – cet avantage est dû à une action antibactérienne. Le miel combat la prolifération des bactéries et accélérera la récupération des tissus ayant subi divers types de blessures. 
  • Soulage les maux de gorge et la toux – parce que c’est un bon émollient; le miel aide à apaiser les maux de gorge et les quintes de toux. Dans le cas de la toux sèche, le miel d’abeille s’est avéré être un remède; tout comme les médicaments à base de dextrométhorphane (le principe actif de la plupart des antitussifs). 
  • Il augmente l’endurance des sportifs et est une source d’énergie qui n’induit pas d’hypoglycémie. Le miel induit également une réponse métabolique positive, étant un aliment approprié à consommer avant l’entraînement. 
  • Certains types de miel, comme le miel de Tualang; aident à réguler la glycémie, contribuant ainsi à la lutte contre le diabète. Bien qu’il s’agisse d’un aliment sucré. Le miel d’abeille est un dessert qui, dans les bonnes quantités, n’aide pas à augmenter le risque de diabète; comme cela se produit avec d’autres produits sucrés.  

Les bienfaits cosmétiques du miel:

Le miel d’abeille est également utilisé dans l’industrie cosmétique à grande échelle. Des études ont montré que le miel peut être utilisé pour: 

  • soulagement de l’acné – grâce aux propriétés antibactériennes;
  • nettoyage de la peau; 
  • hydratation – le miel a un effet émollient et laisse la peau veloutée, aidant à la protéger pendant la saison froide;
  • protéger les lèvres des effets néfastes du vent et du froid;
  • hydratation des cheveux; 
  • prévention des rides, en raison de la teneur élevée en antioxydants. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 20 =